Hier soir, j’ai pu m’épiler les jambes !

Euh, oui, super intéressant, me direz-vous, mais en fait, que j’aie pu m’épiler les jambes sous-entend tout un tas d’autres choses :

Premièrement, et non des moindres, cela veut dire que le moindre moment non dévolu aux enfants n’est plus consacré essentiellement à dormir ou faire une sieste. S’épiler les jambes, 10 semaines après l’accouchement, c’est du boulot. ça donne le sentiment d’avoir accompli quelque chose (disons, autre chose que bercer, nourrir, moucher un nez, changer un lange, enfin, vous voyez, quoi…).

Cela sous-entend que le myrtillon allonge petit à petit ses nuits, à ce stade, il peut tenir 7h sans manger, soit environ de 21h à 4h du matin. Au contrôle des 2 mois, il pesait 4.4kg et mesurait 54 cm. Soit 2kg depuis la naissance et 6cm. Pour moi qui n’avait pour seul objectif ou presque que de lui coller le sein à la bouche pour le nourrir, culpabilisant quand même quelque part de sa faible prise de poids en fin de grossesse, même si je n’y peut rien), ça vaut tous les levers nocturnes.

Accessoirement, nous avons survécu pendant ces semaines à deux épisodes de gastro ramenés par mini-myrtille (le premier allègrement partagé avec ses parents, je peux vous dire que nous étions tous au tapis), une conjonctivite aussi pour la mini, une bronchite pour moi (qui arrive au bout), tout cela sans que le myrtillon n’en soit affecté, heureusement.

Donc, oui, le fait de pouvoir s’épiler méritait d’être partagé avec vous.

Comme je n’ai pas réussi à terminer ce billet en une fois, les bonnes nouvelles continuent, puisque depuis le 1er mars, soit à presque 12 semaines, le myrtillon passe ses nuits : dernier repas entre 20h30 et 21h, jusqu’au lendemain 6h30 et là, tout devient plus simple quand la fatigue ne s’ajoute pas aux autres choses.

Alors oui, je mentirais si je disais que les jours où je suis seule avec les deux enfants sont de tout repos. Pour l’instant, j’arrive à peu près à faire en sorte que leurs siestes coïncident, ça me fait à peu près 1h-1h30 pour moi où je profite aussi de m’étendre un petit moment, ranger un peu, lessive, etc.

Mini-myrtilles est dans une phase où son sommeil est un peu plus compliqué, elle se réveille plus souvent la nuit, elle pleure parfois sans que l’on comprenne bien ce qu’il se passe, sans doute les premiers cauchemars. Et la journée, elle passe par de beaux moments d’opposition et d’affirmation, il lui arrive par exemple de lancer ses jouets par terre par pur défi (sachant que lancer les jouets, taper, crier sont les 3 choses sur lesquelles il y a tolérance zéro, il faut réussir à être cohérente même avec un myrtillon au sein…). Mais globalement, si j’arrive à lui consacrer du temps rien qu’à elle, elle est adorable la plupart du temps, avec les crises normales à cet âge !

J’ai constitué une réserve d’activités que je sors au fur et à mesure quand je veux être à peu près sûre d’avoir un moment de calme, comme par exemple des pâtes dont j’ai teint la moitié en rose avec un colorant alimentaire, divers récipients et louches, tout cela dans un grand bac et là, elle est occupée un moment. Idem avec un peu d’eau, une partie colorée, là il faut être prêts à avoir de l’eau partout et à changer la bête, mais cela fait office de douche en même temps, on dira !

Ce qui est pratique, c’est qu’elle peut maintenant aller me chercher par exemple un lange si j’en ai besoin, ou d’autres petites choses qu’elle sait où trouver. Elle aime m’aider à faire les repas, et surtout, elle adore avoir du monde à la maison, pour elle, plus on est de fous, plus on rit. Donc j’essaie aussi soit d’aller rendre visite à quelqu’un, soit d’avoir quelqu’un qui vient un moment. Elle aime aussi aller faire les courses (même s’il faut un peu ruser pour éviter les rayons trop tentants pour elle) et quand Monsieur Myrtille est là, et que cela joue avec les horaires du Myrtillon, je sors faire les courses avec la grande.

Voilà donc quelques nouvelles, sans doute un peu en vrac, mais si je veux pouvoir publier un jour ce billet, il faut que je fasse l’impasse sur les grands efforts de style!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article a été publié dans nouvelles de mini, nouvelles de myrtillon. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Hier soir, j’ai pu m’épiler les jambes !

  1. Super contente d’avoir de tes nouvelles et rassurée de voir que tu survis 😅
    Tu l’allaites toujours ton petit bout ? Si oui Tu es mon espoir qu’il soit possible pour un bebe de faire ses nuits et etre au sein ! Ta mini myrtille me fait beaucoup beaucoup penser au Koala ! Il aime voir du monde, aller chez des gens ou que l on invite des copains . D ailleurs une de ses premières questions le matin est de savoir quel copain il va voir aujourd hui et je me dis que malgre notre future fatigue il va falloir prendre sur nous pour continuer à voir du monde , au moins pour lui ! D’ailleurs il est bcp plus gerable quand il y a des enfants car quand II s ennuie les bêtises arrivent …
    Bel exploit que d’avoir pu s épiler les jambes mais au deja de Ca c est la symbolique de retrouver du temps pour soi. Je t embrasse !

    • 1000myrtilles dit :

      Coucou, oui, je l’allaite toujours, donc oui, c’est possible 🙂 J’ai constaté avec les deux que le secret, c’est quand ils trouvent leurs doigts et peuvent les sucer pour se calmer seuls. Mais du coup nous n’avons jamais donné de sucette. Tiens, il faudrait qu’on présente la Mini et le Koala, elle aussi, c’est « on va où aujourd’hui ? » ou bien « il y a qui qui vient ? ». En effet, quand elle s’ennuie, elle commence aussi à faire des bêtises et à chercher les limites !
      Bonne fin de grossesse ! Bises

  2. la cerise dit :

    Contente d’avoir de tes nouvelles….je t’ai envoyé un mail…vu la tartine que je t’ai mis!,,,,

Répondre à Mademoisellekattend Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s