A partir de quand ?

Le 15 mars, à 10 SA + 3, mini-myrtilles mesurait plus de 3.5cm, même si la Dresse optimiste n’a pas réussi à prendre les mesures comme il fallait car c’était apparemment l’heure du cours de gymnastique, avec beaucoup de mouvements par là-bas dedans. Elle nous a dit que de toute façon, à ce stade, à partir du moment où le coeur battait et que la croissance se poursuivait, ils n’étaient pas focalisés sur les mesures. Alors que 10 jours auparavant, on ne distinguait que des ébauches de bras et jambes, d’où le surnom de Haribo, cette fois on voit déjà les bras et même les mains. Mini-Myrtilles se met la main sur le visage, se tourne de côté, s’appuie avec les pieds contre moi et moi, je ne sens rien encore.

Bonne nouvelle, plus d’hématome, enfin. Cette fois, Monsieur Myrtilles a eu quelques larmes aussi lors de l’échographie (la première d’ailleurs sur le ventre). On est à chaque fois très flippés, angoissés que tout s’arrête, qu’il y ait un problème. Tous les deux, nous avons encore énormément de peine à croire à notre bonheur. Autant j’étais rassurée et presque sereine après l’écho, autant quelques jours plus tard (11 SA aujourd’hui), je stresse de nouveau. Pourtant, tout va bien. La Dresse optimiste nous a dit que le plus dur était derrière nous. C’est la dernière fois que nous l’avons vue. Nous avons décidé de faire l’échographie des 3 mois dans ce même centre, plutôt que chez mon gynécologue, mais c’est un service spécial qui la fait et pas elle. Je dois dire aussi que l’approche suisse alémanique me convient bien (ce centre est plus éloigné de chez nous, qui sommes en Suisse romande). C’est professionnel, respectueux, et surtout, je me suis sentie une personne, pas un dossier. Il y a toujours un mot gentil, une parole encourageante, un sourire, et une grande disponibilité de la part de toutes les personnes que nous avons côtoyées là-bas. Mes questions, mes angoisses ne sont pas banalisées. Et aussi, ils sont très pragmatiques. Finalement, l’approche de dire que le coeur bat comme il faut, que la croissance se fait comme elle doit, me convient mieux que des normes. Peut-être qu’ils l’ont senti, peut-être que c’est juste leur manière de procéder, mais ça me convient. Ils ont aussi dit qu’ils seraient très restrictifs par rapport à la nécessité d’une éventuelle amniocentèse, en raison de l’hématome qu’il y a eu.

J’ai déjà eu une prise de sang pour mesurer un taux de certaines protéines dans le sang, taux qui sera combiné à la mesure de la clarté nucale le 4 avril à plus de 13 SA et à mon âge (gloups). C’est apparemment différent des marqueurs sériques. Donc voilà, encore 2 semaines et 2 jours à attendre, le plus long que nous ayons eu à attendre entre 2 échographies.

Physiquement, je suis fatiguée le soir, assez tôt, mais je dors très mal. J’ai des crampes dans les jambes (il paraît que ça arrive). J’ai l’impression d’être un peu une petite nature avec mes angoisses et mes maux, mais ce n’est pas tant pour m’en plaindre que je les relate, que pour garder une trace de ces moments. Je me rends bien compte que tout cela n’est pas forcément évident à lire (et pas forcément intéressant d’ailleurs) pour toutes celles qui sont dans l’attente, à qui je pense souvent.

L’appétit n’est pas fantastique. Depuis la 7ème semaine, j’ai commencé à avoir des nausées, toute la journée, pas continuellement, mais ce n’était pas limité au matin du tout. Et je n’ai pas envie de manger grand-chose. Surtout pain, pâtes, riz, agrumes. Les amandes aussi, les céréales, et les yaourts. Jusqu’à hier, impossible de boire des boissons chaudes, alors que d’habitude, je bois énormément de thés-tisanes. Donc eau froide et jus d’oranges pressées. Soit pour l’instant, plutôt perte que gain de poids. 46 kgs (en général je tourne autour des 48-49) et ils m’ont pesée la dernière fois au centre).  Je ne surveille pas cela de très près, d’ailleurs, je constate juste que je ne vois pas l’ombre d’un petit ventre sur moi à mon grand dépit, sauf peut-être parfois le soir et encore, c’est peut-être mon imagination. Selon la Dresse optimiste, je suis un petit gabarit, et le haricot prend ce dont il a besoin, pas de quoi s’inquiéter. Elle m’a expliqué que l’utérus est encore bien contenu dans le bassin, que peu à peu il va dépasser vers le haut et que vers 13-14 semaines, on commencerait peut-être à voir quelque chose. Il y a différents petits tiraillements assez régulièrement, parfois comme des pointes, parfois plus diffus. C’est très variable et forcément, à chaque variation, un peu d’inquiétude quand même.

Inutile de dire que question poitrine, je n’ai pas de changement sidérant non plus (au grand dépit de Monsieur, cette fois !). On voit un changement, oui, mais je porte toujours les mêmes soutiens-gorge (Monsieur dit très finement que maintenant, au moins, je les remplis…).

Sur le plan psychologique, émotionnel, cela se sent je suppose, je ne suis pas encore dans la sérénité. Par moments, même courts, j’y arrive et c’est déjà pas mal. Je ne suis pas d’humeur très sociable, je me sens dans une bulle, pas parce que j’ai envie de m’isoler, mais parce que je ne sais pas quoi dire aux gens même à ceux qui savent. Peu à peu, je vais pouvoir assumer, affirmer ma grossesse, mais je me sens encore comme une impostrice (imposteuse ?), comme si ce n’était pas légitime, en quelque sorte. Probablement toujours cette pression des 12 semaines. Je me suis dit aussi que j’allais reprendre RV avec une psychologue que j’avais vue quelques fois lorsqu’on nous avait parlé de réserve ovarienne diminuée, de FIV, etc. Je crois que j’ai besoin de débriefer toutes ces semaines de peur, apprendre à me réjouir. A partir de quand pourrais-je me réjouir vraiment, me projeter un peu ? A chaque rendez-vous, je me dis que le suivant saura me rassurer et c’est vrai bien sûr, en partie. Mais c’est au-delà de cela, c’est ce que ma grand-maman voulait me communiquer par le terme « acceptation ».

Accepter la joie, accepter le risque, accepter la peur, intimement liée à l’attachement qui se crée.

Publicités
Cet article, publié dans En avant toute, Examens et RV, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour A partir de quand ?

  1. Cette mini-myrtille qui grandit en toi est bien sûr source de joie, mais c’est aussi un grand bouleversement après les difficultés que tu as traversées. Le nuage de peur ne s’estompe pas d’un coup, mais tout doucement. C’est sans doute une bonne idée d’aller décanter tes dernières semaines chez ta psy…
    Des pensées de quiétude pour toi.
    P.-S.- Pour répondre à ton interrogation, il semble que, selon mon Multidictionnaire de la langue fr., le mot « imposteur » n’ait pas de forme féminine…

    • 1000myrtilles dit :

      Merci pour tes pensées de quiétude, je prends ! Effectivement, j’avais aussi trouvé qu’il n’y avait pas de féminin et qu’usurpatrice serait un équivalent… mais ça ne me plaisait pas 😉

  2. Oh c’est bon ça !
    Je continue le million de croisage, pour que tout aille aussi bien !!! Plein de bisous

  3. Mastacloue dit :

    Bientôt le soulagement (des 12 SA), tu vas pouvoir te détendre un peu plus. C’est on ne peut plus compréhensible, tout ce que tu traverses…mais tu fais bien d’aller voir une psy si tu sens que ça te ferait du bien. Ca ne t’engage à rien pour la suite.
    Les premiers mouvements, quand on est vraiment très attentif, se ressentent vers 16-17 SA: au repos, respiration abdominale, main sur l’utérus, tu pourras sentir comme des petits bulles qui passent sous ta peau; un peu comme des gaz mais en…différent! Vivement pour toi!
    Bises

  4. marinette1974 dit :

    Merci de partager tes impressions. Je ressens une grande serenité en toi.
    Je suis très heureuse pour vous deux, si vous vous sentez bien dans ce centre un peu plus loin de chez vous, vous avez raison de continuer d’y aller.
    Prend soin de toi, de mini-myrtille et de monsieur le futur Papa.

    • 1000myrtilles dit :

      Ah, ça me fait plaisir que tu sentes un peu de sérénité, car moi je ne la sens pas toujours 😉 Ou j’ai peur de la sentir… Oui, je m’efforce de prendre soin de tout ce petit monde !

  5. Mini-myrtille continue sa métamorphose et en est au stade de jolie prune maintenant…
    J’aime bien lire tes billets.
    Bizarrement j’ai ce sentiment que cela me rapproche de ma « future » grossesse… Certainement parce que tu te livres avec beaucoup de sincérité.
    Bises

    • 1000myrtilles dit :

      Merci, je suis contente si cela permet de se projeter. J’apprécie en ce moment de lire d’autres témoignages pour voir comment tout cela est vécu, si d’autres ont les mêmes sensations, craintes, etc, alors si un jour je peux rendre la pareille, ça me fait plaisir ! Bises

  6. impatiente75 dit :

    Cela prend du temps avant d’être vraiment sereine, de profiter… Perso, l’écho des 12SA m’a fait du bien.. J’ai vraiment lâché prise quand on a reçu les résultats pour le tri test…. Depuis, je plane, même si ça ne m’empêche pas parfois d’avoir des petites pointes d’inquiétudes (le « et si » qui sert à rien, mais impossible de m’en empêcher).
    J’ai commencé à sentir bébé très tôt, l’haptonomie nous a aidé à bien identifier bébé… Ca dépend vraiment des femmes mais le petit gabarit aide… Au début, faut vraiment être très concentrée, au repos, allongé.
    Pour le poids, tu as le temps de prendre ! Et puis lui, il prend ce qu’il lui faut sans se soucier de rien, donc no soucy !
    Ta dernière phrase m’a beaucoup touchée, c’est exactement ce que je ressens encore aujourd’hui…
    Bises et Take Care

    • 1000myrtilles dit :

      J’ai bien envie d’essayer l’haptonomie. C’est encore peu courant ici, j’espère juste pouvoir trouver quelqu’un de bien. Je pense aussi que quand j’aurai les résultats lors de la prochaine écho, ça sera encore un cap. Dans 15 jours. Bises

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s