le 9 mois haies

Pas facile d’écrire en ce moment. J’ai toujours eu horreur des filles de mon entourage qui osaient se plaindre de leur grossesse. Je me disais qu’elles ne savaient pas la chance qu’elles avaient et que je les prendrais bien, leurs maux, si je pouvais avoir un bébé au bout.

Alors je ressens un peu de retenue pour m’exprimer ici sur mes peurs, alors que je sais que tellement de filles attendent d’avoir enfin une double ligne. Mais c’est en même temps une nécessité pour moi de les regarder en face (mes peurs, donc) et ce n’est en aucun cas un signe d’insensibilité. Malgré le peu de temps depuis lequel j’ai commencé ce blog, je m’estime très chanceuse pour les rencontres faites et c’est un soutien inestimable.

Monsieur Myrtilles me demande à peu près tous les matins si j’ai la nausée, il dit qu’il prendrait ça pour un bon signe, mais non pas de nausées 🙂 De toute façon, j’ai eu des nausées pendant les quelques semaines de ma toute première grossesse, la grossesse de la naïveté comme je l’appelle, donc ça ne voudrait rien dire.

La seule chose flagrante, c’est que malgré les pilules pour l’hypothyroïdie, qui avant m’empêchaient de dormir, je pourrais aller me coucher à 20h30. Ce qui m’arrange, car quand on dort, on ne réfléchit pas.

Et comme mon travail est assez prenant, je n’ai pas non plus le temps de me focaliser sur mes éventuelles sensations quand j’y suis. Mais un jour par semaine (hormis le week-end), j’ai congé. Alors forcément, je suis toute seule, il fait un temps à ne pas mettre une Myrtille dehors et qu’est-ce que je fais ? Je gamberge.

Dialogue avec moi-même :

– ces crampes, ça ne ressemblerait pas à des douleurs annonciatrices de fausse-couche ? ça fait depuis le début que tu les as par intermittence, ça veut sûrement plutôt dire que l’utérus travaille.

– tiens, je sens quelque chose qui coule, il faut que j’aille vérifier. Avec la quantité d’Utrogestan qui se trouve là-dedans, pas compliqué de savoir ce qui coule… 

– J’ai l’impression d’avoir un peu moins mal aux seins aujourd’hui, je me demande si ça ne veut pas dire que c’est en train de s’arrêter. Il faut que j’aille voir s’ils n’ont pas rapetissé. Tes seins, ils ne vont pas devenir énormes, vu d’où tu pars. Et tu as déjà constaté que c’est comme les crampes, ça va, ça vient, alors arrête de te tripoter les nénés.

Et on ne parle pas de la fameuse phobie de la culotte, dite aussi phobie de la cuvette. Quel est le point commun entre une fille autour de 12-13-14 DPO et une fille en début de grossesse angoissée ? la phobie de la culotte/cuvette. On ne veut rien y voir, dans la culotte/cuvette. C’est fou, le premier truc que l’on fait en baissant sa culotte, c’est regarder dedans. Me demande d’ailleurs si Florence Foresti ne pourrait pas faire un gag là-dessus. Peu de gens comprendraient, mais bon, elle pourrait faire le geste, pour nous.

Donc voilà. Tout ça pour dire que je trouve que les jours passent à une lenteur affolante. A cette vitesse-là, 9 mois, ce n’est pas la veille. 5 semaines et 1 jour aujourd’hui. Ce n’est rien ! Ma course, ce n’est pas le 400m haies, c’est le 9 mois haies. Une haie après l’autre.

La prochaine, c’est lundi : espoir que ce que l’on verra à l’ultrason soit normal, que ce ne soit pas vide. Qu’on ne me dise pas, comme lors de la grossesse de la naïveté, alors que j’avais déjà bien vu le sac vide « ah, mais vous avez la vessie pleine, on ne voit rien ». Tu parles, la vessie pleine, j’ai bien compris que ce n’était pas normal, ce vide.

J’espère que le passé ne se répétera pas, que l’on pourra continuer avec Monsieur Myrtilles de rêver un peu, à ce petit bout de nous. Personne ne sait qu’il existe, à part nous, la Dresse optimiste, et ce blog. Et pour le moment, c’est bien ainsi.

Cet article, publié dans Espoir, l'attente, les peurs, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour le 9 mois haies

  1. Mastacloue dit :

    Ha, l’angoisse du FDC (fond de culotte), c’est tellement universel en PMA! Si « les autres » savaient ça, ils nous prendraient pour des folles…
    Tes angoisses sont légitimes, 1000Myrtilles. Tu n’en es qu’à 5 SA, si tu n’étais pas agoissée, on s’inquièterait 😉 Et puis, à côté de ça, à 5SA, les bouleversements sont immenses! Les changements, dans ton corps et dans ta tête, sont énormes! Alors tes réponses en italique, ce sont les bonnes réponses, tu as raison de prendre ce recul. C’est bien que tu puisses le faire, c’est une force.
    Prends soin de toi. Bises

  2. Ma pauvre louloute !!! alors moi, naïvement, je pensais qu’une fois enceinte, j’allais être zen et ne plus stresser … hum hum …ça n’a pas été du tout le cas !!!! avec cette première grossesse qui a mal fini… j’imagine même pas mon état si j’ai la chance de tomber enceinte à nouveau …

    sinon, pour le début de ton message. J’avais aussi bcp de scrupules à venir partager mes angoisses alors que j’étais enceinte … mais en même temps, c’est ton blog … c’est avant tout pour toi que tu le fais … et puis, c’est pas vraiment se plaindre que d’avoir peur … on peut toutes comprendre ça … et quand on vit des moments difficiles et que lire les blogs de celles qui ont réussi devient trop dur … ben, on les évite quelques temps et puis c’est tout 🙂

    n’hésite pas à te lâcher ! ici c’est chez toi, c’est ton jardin à toi !!!! alors tu fais comme tu le sens.

    Je continue à t’envoyer des ondes zen pour que tu vives au mieux cette attente ! bises

  3. Zapppp dit :

    Franchement, on attend tellement d’être enfin enceinte, que quand ça arrive, on a une trouille bleu que ça s’arrête !
    Enfin pour moi, ça n’ a encore jamais marché, mais je sais déjà que je ressentirai cette peur ! Alors toi qui a déjà vécu cette perte, c’est hyper normal.
    Je suis ton blog depuis un petit moment, alors aujourd’hui, paf, je me lance, je commente ! ^^

  4. Biscotte dit :

    Je penserai très fort à toi lundi.
    Je comprends à 300% tes doutes. Il me tarde de redevenir « enceinte » (en espérant que ça ne mette pas 12 mois de plus !), mais je ne sais pas du tout comment je vais pouvoir gérer ! (Alors merci mon blog, je pense que ça m’aidera beaucoup)
    Ton « 9 mois haie », c’est exactement ça. Je pense déjà à toutes les petites et grandes marches qu’il va falloir franchir. Je te souhaite de les franchir chacune avec joli succès. Plein de pensées positives Myrtilles. Bisous

  5. madamepimpin dit :

    Hop hop hop on saute on saute ! Je croise pour lundi gros bisous.

  6. Kaymet dit :

    C’est bien normal cette angoisse!
    Aller, 5 semaines, c’est déjà quasi la moitié du chemin pour arriver aux 3 mois clés – tu vois, tu es déjà bien avancée dans ton parcours de haies! Et après, elles deviennent de plus en plus petites les haies. Courage, c’est le plus dur que t’es en train de vivre. Je te souhaite que ce ne soit bientôt que du bonheur.
    Bises

    • 1000myrtilles dit :

      Le problème, c’est que même si les haies deviennent de plus en plus petites, ça fait de plus en plus mal si on tombe. Mais tu as raison, une partie du chemin est faite. Et j’espère que lundi sera une étape ravitaillement pour la suite ! Merci pour tes souhaits !

  7. marinette1974 dit :

    Ces angoisses sont légitimes. Lundi, cela sera le nouvel an chinois, l’année du serpent. Quel rapport ? Aucun, j’avais juste envie de sortir ma science car côté PMA je suis encore une apprentie 😉
    Alors, je croise pour Lundi et tous les chinois (et ils seront nombreux) fêteront cette écho avec toi !

  8. Je n’ai pas encore eu la chance de voir la 2e ligne… mais j’imagine tout à fait ce que tu peux vivre. Tes craintes sont naturelles je pense.
    Je croise les doigts.

  9. Tu es engagée dans la plus lente des courses de haies. C’est dur. Je ne saurai pas te dire comment en profiter, je n’ai jamais réussi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s